Comprendre le fonctionnement du mini prêt rapide

Puisqu’ils sont accessibles au plus grand nombre, les minis crédits rapides en ligne sont populaires auprès des particuliers. Ces crédits à la consommation sont très utiles en cas de coup dur, pour faire face à des dépenses imprévues ou pour financer un projet urgent. Quel est le fonctionnement des offres ? Sous quel délai reçoit-on une réponse ou un virement ? L’assurance emprunteur est-elle facultative ? Réponses dans cet article.

mini credit

Le mini prêt instantané est un coup de pouce pour les particuliers qui ont besoin d’argent rapidement. Certains sont renouvelables, d’autres ne le sont pas. Voici les trois étapes à retenir.

Déposer une demande de prêt

Pour souscrire, il suffit d’avoir un smartphone, une tablette ou un ordinateur avec une connexion internet. Pour les copies des documents, vous pouvez utiliser un scanner ou l’appareil photo de votre téléphone. Le délai de réponse est souvent très court, voire immédiat.

L’accord de principe et déblocage des fonds

Après acceptation du dossier, le virement est effectué directement sur le compte bancaire du demandeur. Si le dossier complet est transmis rapidement, il faut compter en moyenne entre 24 h et 48 h pour le déblocage des fonds. Certains prêteurs assurent un déblocage immédiat de l’argent.

Respecter l’échéancier

Pour ce type d’offre, le délai de remboursement est court et varie selon le montant d’emprunt. L’échéancier est calculé sur plusieurs semaines ou mois.

Un coup de pouce pour les situations financières urgentes

Voici des exemples de situations qui peuvent amener à une demande de financement urgent :

  • Éviter un découvert
  • Financer un déménagement
  • Financer du matériel informatique pour étudier ou travailler
  • Financer des travaux
  • Organiser un voyage
  • Régler une facture imprévue
  • Régler des soins dentaires qui ne sont pas pris en charge (traitements orthodontiques après 16 ans, interventions parodontales…)
  • Soins médicaux hors nomenclature
  • Remplacer un appareil électroménager qui ne fonctionne plus
  • Remplacer un téléphone endommagé
  • Réparer ou assurer l’entretien d’un véhicule
  • Achat plaisir…

Quelles sont les conditions d’octroi d’un mini prêt rapide ?

Bien que les conditions d’octroi du mini crédit express varient d’un établissement à un autre, le prêteur a besoin d’étudier votre capacité de remboursement. Il peut vous demander un ou plusieurs justificatifs de revenus.

Pour connaître la solvabilité de l’emprunteur, l’établissement accède au fichier des incidents de remboursement des crédits. Si l’emprunteur est fiché au FICP ou s’il est en situation de surendettement, le prêteur peut refuser la demande de crédit express. Toutefois, certains établissements sont ouverts à tous (Finfrog) et acceptent tout dossier, même si le demandeur est fiché au FICP.

Pour accéder au crédit, il faut être majeur et résider en France. Certains prêteurs acceptent les demandes de mini prêt rapide à partir de 21 ans seulement. De nombreux statuts sont acceptés : étudiants, retraités, indépendants, salariés…

Demander un crédit à la consommation est possible pour les ressortissants étrangers qui résident en France. L’accord des établissements dépend souvent de la capacité d’honorer la totalité de l’échéancier avant la date d’expiration du titre de séjour. Il faut se renseigner auprès des organismes pour connaître leurs modalités dans le cas du mini prêt.

Le point sur le mini prêt rapide sans justificatif

Attention ! Le terme “sans justificatif” ne veut pas dire qu’il ne faut pas justifier vos ressources ou votre identité.

Le terme “sans justificatifs” s’explique principalement par le fait que l’on peut utiliser la somme empruntée librement. Le client n’a pas besoin de justifier l’utilisation de l’argent. C’est que l’on appelle un crédit non affecté.

L’établissement prêteur ne peut pas vous attribuer un mini crédit sans vérifier votre capacité de remboursement. Si vous êtes un nouveau client, vous devez dans tous les cas communiquer des informations et fournir des copies de documents.

En revanche, de plus en plus de prêteurs en ligne allègent leur procédure pour une demande de mini prêt rapide (finfrog, lydia…). Plutôt que de vous demander des justificatifs de revenus papier ou PDF, ils vous demandent de vous authentifier directement sur votre compte bancaire.

De cette manière, les organismes de microfinance peuvent accéder à votre historique de transactions, à vos sources de revenus et à votre RIB. La procédure d’octroi et de versement des fonds est accélérée. Aujourd’hui, on accède à des minis prêts express en moins de 24 heures.

Quels sont les justificatifs demandés pour un mini prêt rapide ?

mini pret rapide

Les procédures et les justificatifs demandés varient d’un prêteur à un autre. Voici une liste des principaux documents demandés pour souscrire à un mini prêt instantané :

  • une pièce d’identité en cours de validité (passeport ou CNI) ;
  • un justificatif de domicile récent ;
  • un ou plusieurs justificatifs de revenu (bulletin de salaire, ARE Pôle Emploi, CAF, pension de retraite…) ;
  • un numéro de téléphone (pour lydia, il faut un numéro en +33) ;
  • le dernier avis d’imposition ;
  • un RIB à votre nom pour le virement.

Certaines plateformes demandent un selfie photo avec la pièce d’identité en main et à côté du visage.

L’objectif principal est de vérifier que la personne qui demande le prêt est la même que sur la pièce d’identité. Une fois que l’authentification est validée, la photo est supprimée.

Quel montant pour un mini prêt rapide ?

On trouve des minis pret rapide de 50 € à 600 € ou plus. En fonction de l’offre et du dossier de l’emprunteur, le montant peut s’élever jusqu’à 1 000 €, 2 000 € voire 3 000 €.

Comment calculer le coût total d’un prêt ?

Il faut additionner les frais de dossier, le taux d’intérêt ainsi que les options.
À savoir que le virement express fait parfois l’objet d’une option payante. Pour calculer le coût total, vous avez des simulateurs en ligne à votre disposition. N’hésitez pas à solliciter les établissements de prêts pour leur poser vos questions.

Que faut-il savoir avant de souscrire à un mini prêt express ?

Prenez le temps de comparer entre les établissements et organismes de microfinance. Pour chaque offre, regardez le taeg et la durée de remboursement.
Quand on parle de taeg, il s’agit du Taux Annuel Effectif Global.

Cet indicateur comptabilise la totalité des frais liés à la souscription. Le taeg est exprimé en pourcentage annuel de la somme empruntée. Il faut savoir que plus la durée d’échéancier est longue, plus le taux d’intérêt est élevé.

Vérifiez les modalités de remboursement anticipé qu’il soit total ou partiel. Si des frais s’appliquent, ils sont fixés dès la signature du prêt. Il s’agit d’un critère à prendre en considération lors de votre comparatif.

Contrôlez également le droit de rétractation proposé par l’organisme. Il doit être de 3 jours au minimum.

Si le mini crédit express est renouvelable, une carte de crédit peut être fournie. Cette option peut avoir un coût, ce qui génère des frais supplémentaires. Attention également de ne pas en faire usage au-delà de vos besoins.

Quels sont les avantages et les inconvénients du mini prêt rapide en ligne ?

mini-credit

Les avantages

  • C’est un coup de pouce pour votre pouvoir d’achat ;
  • Parcours de souscription simple ;
  • L’assurance est facultative ;
  • Avantageux lorsque l’option express est gratuite ;
  • Grande flexibilité ;
    Vous pouvez emprunter une petite somme ;
  • Il n’est pas obligatoire de s’adresser à une banque (bank) traditionnelle ;
  • L’accord de principe est immédiat ;
  • Vous recevez rapidement l’argent ;
  • Vous accédez à l’emprunt sans justifier sa nature ;
  • Parfois disponible FICP (finfrog) ;
  • Il n’est pas obligatoire de passer par sa banque (bank) habituelle.

Les inconvénients

  • Ils ne conviennent pas à tous les projets ;
  • Vous devez régler les mensualités sur une courte période ;
  • Les taux élevés (parfois jusqu’à 17 %) ;
  • Le déblocage instantané peut se présenter sous forme d’option payante ;
  • Attention au crédit renouvelable, le taux est variable.

Le découvert est-il un obstacle à la demande de mini prêt instantané ?

La décision de l’accord d’un mini crédit appartient aux prêteurs. Les établissements et organismes ont chacun leurs propres critères d’attribution. En principe, le découvert ne devrait pas être un obstacle, puisque le mini prêt est conçu pour être ouvert au plus grand nombre. Si votre situation le permet, vous pouvez cumuler avec vos autres crédits. Toutefois, le montant demandé doit être raisonnable par rapport à votre situation financière.

Si vous êtes régulièrement à découvert et si vous n’êtes pas certain de votre capacité à rembourser sur la durée : il est déconseillé d’emprunter. Assurez-vous que dans les mois à venir, vous soyez en mesure de verser toutes les mensualités. Le mini crédit doit répondre à un besoin ponctuel et urgent. L’objectif est de vous rendre service et non pas de vous mettre en situation de surendettement.

Si vous êtes en situation de surendettement, vous ne pouvez pas recourir aux mini prêts instantanés pour financer votre projet (sauf cas exceptionnels comme la plateforme française finfrog). En revanche, vous êtes peut-être éligible à un micro crédit social avec une durée de remboursement inférieure ou égale à 5 ans. Adressez-vous à votre antenne de la Banque de France pour en discuter.

Que faire si vous n’avez pas accès au mini crédit instantané ?

Il existe d’autres solutions. Par exemple, la CAF attribue sous condition des prêts ponctuels avec des mensualités adaptées. Ils concernent des projets tels que l’achat de mobilier, l’équipement du logement, ou l’acquittement de créances par exemple. Renseignez-vous auprès de votre caisse locale ou de votre CCAS.
Il existe aussi le microcrédit personnel et le microcrédit professionnel. Il s’agit d’un outil de développement économique et social. Il ne faut pas confondre ces deux microcrédits avec les minis prêts rapides/express que l’on trouve en ligne.

Le micro crédit personnel

Le micro crédit personnel s’adresse aux personnes exclues du système bancaire classique. Ce microcrédit n’est pas instantané et nécessite de répondre à des critères d’attribution précis.
Pour le demander, on se rapproche d’un service d’accompagnement social. Il faut présenter un projet personnel, pour une insertion professionnelle ou pour une insertion sociale (formation, permis de conduire, soins de santé…).
Selon la demande, le montant est compris entre 300 euros et 8 000 euros. Le taux du crédit se situe généralement entre 1,5 et 4 %. Rapprochez-vous de la Banque de France ou des structures locales d’accompagnement pour étudier une demande de microcrédit personnel :

  • CCAS
  • Croix rouge ;
  • UDAF ;
  • Cresus ;
  • Restaurants du cœur ;
  • Familles Rurales ;
  • Emmaüs ;
  • Secours Catholiques ;
  • Une association à vocation sociale…

Le micro crédit professionnel

On retrouve également le micro crédit professionnel. Il s’adresse aux repreneurs et aux créateurs d’entreprise. Le montant demandé ne peut pas être supérieur à 10 000 €. Les taux varient en fonction des prêteurs. Pour être éligible à ce micro crédit, le demandeur ne doit pas avoir accès au crédit classique. Le montant peut être utilisé pour l’achat de matériel ou de stock par exemple.

Pour que sa demande soit étudiée, l’entrepreneur peut s’adresser à :

  • un organisme habilité (ADIE) ;
  • un réseau accompagnant (France Active, Initiatives France…) ;
  • des réseaux bancaires agréés ;
  • la chambre des commerces ;
  • la chambre des métiers.

Comment vérifier si un intermédiaire de crédit est digne de confiance ?

Voici quelques bonnes pratiques pour éviter les arnaques en ligne.

Attention aux mails et aux offres alléchantes

Soyez vigilant lorsque vous recevez une offre par e-mail. Les tentatives d’hameçonnage sont nombreuses. Le mieux est de ne cliquer sur aucun lien reçu et de réaliser vos démarches directement sur les sites officiels. Attention également aux offres de crédit consommation alléchantes avec des taux record.

Obligation de s’immatriculer à l’Orias

Les intermédiaires ont l’obligation de s’immatriculer à l’Orias. Il s’agit de l’organisme pour le registre unique des intermédiaires en assurance, banque et finance. L’inscription doit être renouvelée annuellement. Le numéro Orias à 8 chiffres doit figurer dans les mentions légales du site web et dans tous les documents. Pour contrôler, vous pouvez accéder au registre public sur le site internet de l’Orias.

L’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR)

Sur le site de l’ACPR, vous pouvez consulter la liste noire où sont répertoriées les sociétés douteuses. Toutefois, il est possible que les entreprises recherchées ne soient pas encore répertoriées dans la liste.

Mes conclusions sur le mini pret rapide :

Le mini crédit est une réponse aux besoins des particuliers pour l’emprunt de petits montants. Il présente de nombreux avantages comme l’assurance facultative, le délai de réponse immédiat et son accessibilité aux petits revenus. L’utilisation des fonds est libre.

Foire aux questions sur le mini prêt rapide

On trouve des minis pret rapide de 50 € à 600 € ou plus. En fonction de l’offre et du dossier de l’emprunteur, le montant peut s’élever jusqu’à 1 000 €, 2 000 € voire 3 000 €.

La réponse est OUI . Il vous suffit de lancer le simulateur de crédit ici

C’est la solution la plus facile pour financer votre projet personnel à un taux avantageux. Pour vos travaux, vos dépenses au quotidien, ou vos projets personnels comme l’achat d’une nouvelle auto ? découvrez toutes les avantages du mini pret rapide.